Conseils & astuces pour comparer le coût des assurances obsèques

L’assurance obsèques est un moyen efficace pour permettre à vos proches de pouvoir couvrir les dépenses relatives à vos obsèques.

C’est le type d’assurance qui permet de mettre les fonds à disposition le plus rapidement possible en cas de décès. Elle permet de gérer facilement les dépenses sans qu’aucun proche ne mette la main à la poche. Vous pouvez également avec votre assureur définir tous les paramètres de vos obsèques à l’ avance plutôt que de mettre une somme d’argent à disposition. Cela vous permet non seulement de soulager davantage vos proches, mais aussi d’honorer quelques-unes de vos dernières volontés.

De nombreuses formules existent en matière de conventions obsèques et nous allons voir ensemble dans le contenu à suivre, comment procéder à la comparaison des offres des divers établissements qui proposent ce genre de prestations afin de choisir la formule qui vous convient.

Les catégories d’assurance obsèques

On en distingue deux principales et il vous revient de choisir celle qui répond le plus à vos besoins.

La convention obsèques par prestation

Lors de votre souscription a une assurance obsèques par prestation, les modalités définies dans votre contrat d’assurance se font avec votre assureur en partenariat avec des pompes funèbres. Vous pouvez choisir un enterrement religieux ou civil, une crémation ou une inhumation. Ce contrat se subdivise en deux catégories que sont :

  • Le contrat assurance obsèques en prestation personnalisée

Il permet de prendre en charge les frais d’obsèques auprès d’un service de pompes funèbres. Il s’agit ici de signer un contrat avec votre assureur afin que celui-ci puisse reverser aux pompes funèbres une somme que vous aurez prédéfinie. Le contrat en question est alors joint à un autre contrat de prestation établi par les services de pompes funèbres. C’est le moyen le plus fiable pour faire respecter vos dernières volontés puisqu’elles sont régies par un contrat entre vous et les pompes funèbres. Il vous appartient donc de bien faire apparaitre vos dernières volontés sur le contrat parce que celui-ci est la seule garantie légale pour qu’elles soient respectées.

  • Le contrat d’assurance obsèques en prestation standardisée

Il est proposé par des banques et des assureurs en partenariat avec des pompes funèbres. Ce partenariat permet à votre assureur de vous proposer des tarifs attractifs sur ses prestations seulement si vous souhaitez des cérémonies standardisées. Concrètement, ce type d’assurance vous offre peu de choix en ce qui concerne l’organisation de vos obsèques. Vous ne pourrez que choisir le type de cérémonie civile ou religieuse, le type d’enterrement, crémation ou inhumation. Le choix de votre cercueil, de votre faire-part ou encore de votre pierre tombale ne vous est pas permis. Pour couronner le tout, ce contrat comprend moins de détails et moins de garanties que les autres types de contrats. Aucun changement ne peut être effectué sur le contrat une fois qu’il est signé. Le seul moyen pour s’en défaire est de le résilier.

  • Le contrat d’assurance obsèques en capital

Il est complètement différent de celui par prestation. Ici, une somme donnée est reversée dès que survient le décès, a la famille du défunt. Il revient ensuite à ses proches de décider de comment dépenser cette somme. Aucun contrôle n’est fait concernant le mode de dépense de la somme allouée. Des prestations additionnelles s’ajoutent au contrat. Ce sont par exemple en fonction de l’assureur choisi, des services d’aide à domicile ou encore des services pour rapatrier le corps du défunt.

Bien que ce type de contrat permette de mettre la somme nécessaire à disposition le plus rapidement possible, aucune garantie n’est donnée en ce qui concerne la manière de dépenser cet argent et donc de faire appliquer vos dernières volontés.

Sans assurance obsèques  est-ce possible de financer ses obsèques?

Avant de recourir à une assurance obsèques, il est nécessaire que vous sachiez que nombreux autres moyens existent, vous permettant de mettre à disposition les fonds nécessaires depuis vos comptes personnels et ce même après votre mort. Voici les possibilités qui s’offrent à vous :

  • Les comptes du défunt sont souvent gelés en attendant la succession si celui-ci possède de la liquidité sur ses comptes et que les comptes sont en son nom. Bien que les démarches permettant de prélever de l’argent pour les funérailles soient fastidieuses, il est toujours possible d’obtenir de l’argent depuis les livrets de caisse d’épargne, les comptes bancaires et les comptes chèques. Vous pouvez obtenir jusqu’à 3050 euros.
  • Il est également possible de procéder au retrait des frais de funérailles en voulant procéder à la succession. Il vous faudra cependant présenter un justificatif et suivre une procédure assez longue. Vous avez la possibilité d’obtenir un montant allant à 1500 euros.
  • Si la personne décédée est salariée et est sous un régime de sécurité sociale, il est possible de recourir à une demande d’indemnisation en vue de recevoir une somme pouvant représenter le triple du salaire du défunt. Le plafond pour l’indemnisation est fixé à 8319 euros.
  • Il arrive que certaines mutuelles ou caisses de retraite, contribuent au financement de vos obsèques. Il vous revient de vous documenter chez les organismes qui représentent le défunt.

Bien que de nombreuses alternatives existent pour financer des obsèques, le temps de versement après le décès s’avère beaucoup trop long et trop embarrassant pour les proches du défunt. L’assurance obsèques demeure un meilleur moyen pour financer des obsèques.

Les intervenants lors de la signature d’un contrat d’assurance obsèques

Voici les différents intervenants :

  • Le souscripteur : C’est lui qui contracte l’assurance. C’est celui qui se porte garant de la constitution du capital et qui procède au choix des bénéficiaires du contrat. Selon le type de contrat choisi, les bénéficiaires peuvent être soit ses proches, soit les services de pompes funèbres
  • L’assuré : Il endosse le risque de décès. Le souscripteur peut endosser ce rôle, ou désigner quelqu’un pour le faire.
  • Le bénéficiaire : C’est celui que le souscripteur désigne pour bénéficier de l’assurance. Il peut également s’agir d’un organisme. Il peut être désigné simplement par le biais de son nom ou de sa raison sociale.
  • L’assureur : C’est la structure qui se charge de procéder au versement des fonds lors du décès.
  • Le courtier : C’est l’intermédiaire entre l’assureur et celui qui contracte l’assurance. Il n’est pas indispensable puisque vous pouvez traiter avec l’assureur sans passer par un intermédiaire.

 

Quel est l’intérêt de souscrire à une convention obsèques ?

Le principal intérêt d’une souscription à une convention obsèques est qu’au moment d’un décès, les proches du défunt ont moins de charges et de dépenses. Elle permet de permettre aux proches du défunt de ne pas stresser davantage dans ce moment déjà difficile. Puisqu’il est d’autant plus difficile de se faire une idée de combien peut couter des funérailles, le mieux est de régler ces questions le plus vite possible. De plus les contrats d’assurance obsèques, permettent de mettre à disposition la somme nécessaire beaucoup plus vite que les moyens classiques qui eux peuvent prendre de nombreuses semaines. Il existe certains contrats de convention qui vous permettent en plus de choisir les détails de vos funérailles afin d’être sur que vos dernières volontés seront bel et bien observées.

Quelle est la cible de ce genre de contrat ?

Ce type de contrat est à l’endroit de n’importe qui puisque l’on ne peut prédire le moment où pourrait survenir un décès. Mais certains assureurs font une certaine distinction avec les personnes ayant atteint un âge donné. La limite d’âge choisie varie d’un assureur à un autre. C’est assez compréhensible puisqu’à partir d’un certains âge, on court plus de risques. La somme des cotisations mensuelles est donc beaucoup plus élevée pour les personnes plus âgées. Ce n’est pas une folie, les chiffres parlent d’’eux-mêmes.

Les modes de cotisation

On distingue trois modes de cotisations qui varient en fonction de la compagnie d’assurance. Ce sont :

  • La cotisation unique : Vous soldez le montant total de l’assurance une bonne fois pour toutes.
  • La cotisation temporaire : Vous optez pour un versement périodique. Ce versement peut être annuel, trimestriel ou mensuel.
  • La cotisation viagère : Votre versement se fait pendant toute la durée du contrat jusqu’à votre décès.

Il vous appartient dès lors de voir le type de cotisation qui vous avantage. Vous pouvez prendre conseil auprès de votre assureur si vous n’arrivez pas à vous décider.

Combien faut-il compter pour souscrire à une assurance obsèques ?

Dès l’étape de comparaison des prix des différents assureurs, c’est l’une des questions qui vient directement à l’esprit. A cette question, on ne peut apporter une réponse exacte, parce que cette information dépend de plusieurs paramètres tels que l’assureur, le niveau de couverture requis, les services inclus dans l’assurance et le type de cotisation que vous choisissez. Nous pouvons cependant énoncer quelques chiffres approximatifs.

Si vous souhaitez couvrir des obsèques à hauteur de 2000 euros, avec des services tels que le rapatriement du corps du défunt, il vous faudra compter en moyenne une dizaine d’euros par mois avec une cotisation viagère. Si vous souhaitez plus de détails sur le cout d’une assurance obsèques, vous pouvez consulter notre dossier prévu à cet effet.

Trouver la meilleure convention obsèques grâce à un comparateur

Le comparateur d’obsèques assurances est l’un des meilleurs moyens pour dénicher une compagnie d’assurance dont les services vous conviennent. Il vous permet d’effectuer une comparaison rapide entre les offres que proposent les différents assureurs. Lesfurets.com ou encore lelynx.fr, sont autant de comparateurs qui vous permettent de comparer diverses offres d’assurances obsèques et de vous proposer celles les plus attractives.

Bien choisir son assureur

De nombreux points sont à vérifier avant de souscrire à une assurance obsèques. Puisque vos cotisations s’étendront sur de nombreuses années, le mieux pour vous serait de ne pas commettre d’erreur lors de la signature du contrat. Pour cela il vous faudra :

  • Prendre suffisamment de renseignements en ce qui concerne les prestations qui vous sont proposées. Vous vous verrez proposer des frais de rapatriement de corps par certains assureurs.
  • Prendre des renseignements en ce qui concerne le type de cotisations. Vous devez savoir si la cotisation est viagère, unique ou temporaire.
  • Savoir si vous avez la possibilité de racheter votre contrat. C’est une mesure sécuritaire assez importante.
  • Demander si des réductions vous seront offertes. Certains assureurs vous en offrent si vous aviez déjà souscrit à une assurance pour votre maison et pour votre voiture. Si vous parvenez également à faire signer des proches, vous pouvez également bénéficier de réductions.
  • User d’un comparateur d’assurance obsèques. Il vous permet de comparer les services et les frais pratiqués par de nombreux assureurs.
  • Exiger un détail sur les prestations fournies si vous décidez de souscrire à un contrat par prestations. Vous devez surtout avoir des détails sur les prestations qui ne figurent pas sur le contrat signé avec l’assureur. Les prestations additionnelles qui pourraient figurer sur le contrat sont : le creusement de la fosse, l’achat d’une concession, la pierre tombale et le caveau.

Vous êtes surs d’éviter toutes les mauvaises surprises si vous faites attention à chacun de ces points. Lisez aussi le contrat dans son entièreté pour ne pas vous faire surprendre par certaines clauses qui y sont incluses. Nous avons détaillé dans l’un de nos dossiers les erreurs communes à éviter.

Différence entre assurance obsèques et assurance décès

Tout le monde n’arrive pas à percevoir la différence entre ces deux types de contrats. Nous allons mettre les choses au clair dans la suite.

Avec l’assurance décès, en plus de financer les obsèques du défunt, les proches de celui-ci se voient reverser une certaine somme incluse dans l’assurance. Vous pouvez souscrire à diverses options additionnelles telles que la garantie d’invalidité, la rente éducation, ou la revalorisation du capital.

Avec l’assurance obsèques, seuls les frais d’obsèques sont couverts. Mais vous pouvez cependant souscrire à une assurance obsèques de financement qui permet de verser une somme aux bénéficiaires du contrat au lieu de juste payer les frais d’obsèques. Le seul problème est que personne ne peut demander des comptes quant à l’usage qui sera fait de la somme allouée.

 

Nous avons fait un tour d’horizon des assurances obsèques. On retient globalement qu’il existe deux sortes de contrats d’assurance obsèques ; une qui permet de reverser une somme aux proches du défunt et une autre qui permet de prendre en charge les prestations liées au décès. Contrairement au premier type de contrat, dans le deuxième, les dépenses liées à vos obsèques sont minutieusement planifiées, de quoi faire respecter vos dernières volontés. N’oubliez pas de recourir à un comparateur afin de choisir l’assurance obsèques qui vous convient le mieux.